Gilet

Le martina cardigan de We Are knitters

Hello tout le monde,

Aujourd’hui je vous parle de mon tout premier gilet. Pour ce projet je m’étais laissée tenter par un modèle de la célèbre marque We Are Knitters. Mais pourquoi ? Déjà parce que sincèrement lorsque vous faites un tour sur ce site vous avez envie de tout acheter mais surtout parce qu’il s’agissait de mon premier gilet et je voulais être sûr de bien faire. Et pour cela de mon point de vue rien de tel qu’un joli petit kit qui explique tout ce qu’il faut.

Avant tout pour celle et ceux qui seraient tentés d’acheter un kit, sachez qu’à l’intérieur vous trouverez le nombre de pelotes nécessaires pour l’ouvrage mais également une paire d’aiguilles (facultatives si vous en avez déjà), une aiguille à laine et une jolie étiquette WAK à coudre sur votre oeuvre. Le TOUT emballé dans un joli sac en papier — SO CUTE —

Moi fan ? je vois pas du tout de quoi vous parlez hein !!!

wak pochette

Bref n’ayant pas froid au yeux j’avais décider de na pas tenir compte du niveau de difficulté qu’indique la marque sur chacun de ses modèles. Du coup plutôt que de faire l’acquisition d’un modèle débutant ou simplement facile je suis passée direct à la case intermédiaire … Bon ben j’ai pas été déçu du voyage. J’avais vraiment craqué sur le modèle et il me le fallait quoi qu’il en coûte.

le montage de maille pas TROP de problème jusque la je sais faire. Oui mais Non en fait parce que la laine de chez We Are Knitters est un laine vierge et filée très délicatement ce qui fait que ben si on sert trop en tirant sur la laine … Hop hop elle s’effiloche et vous voila déjà entrain de devoir la raccommoder alors que vous ne montiez que votre 25 ème maille. Autant vous dire que vous n’osez imaginer le reste de l’ouvrage à ce stade.

Ce petit couac surmonté me voilà parti pour des heures et des heures de tricot… mais enfin que dis-je des jours, non des semaines, bon OK des mois de tricots Arf !!! Déjà parce que à l’époque je ne passais pas tout mon temps à tricoter (oui oui à l’époque 😛 ) et ensuite parce que je dois bien avouer que n’étant pas particulièrement rapide en tricot et bien j’ai vite abandonné pour reprendre mes petits projets qui montent vite.

Et c’est là que j’ai compris l’intérêt du niveau, parce que en soi ce modèle n’est pas si compliqué. Déjà ben c’est du point mousse donc la base et ensuite il faut juste savoir compter ses rangs et ses mailles pour faire les augmentations et les diminutions au bon endroit. En revanche il faut avoir de l’endurance pour ne pas jeter l’éponge avoir d’avoir monter totalement l’ensemble. Pour ma part j’étais hyper bien lancée j’allais même finir la deuxième manche lorsque je me suis aperçue que rien n’était à la même taille et que du coup il serait impossible de monter quoique ce soit. Alors me voilà à tout défaire histoire que MON gilet ressemble à leur JOLI GILET.

Du coup à ce moment là je l’ai lâchement abandonné pendant au moins 3 mois … bouhou!! C’était le temps minimum qu’il me fallait pour digérer et me redonner le goût de continuer. Vous l’aurez compris ce gilet n’a pas été une mince affaire mais admirez le travail il est sublime (en toute objectivité bien entendu hihi) :

Du coup comme c’était le premier il a pas mal de défaut (la plupart non visible pour les autres) mais ça ma donné envie de me relancé dans l’aventure.

Cette fois-ci je n’avais pas vraiment le budget pour acheter de la laine chez WAK (je l’adore mais sa qualité fait son prix…) donc je me suis lancée avec une laine 100% acrylique – arf les puristes je vous vois en train de me pointer du doigt hein 😉 – Je tricote cette fois en double car la laine était trop fine pour le modèle et j’avance bien plus vite sauf que à mon grand regret je ne peux pas vous le présenter aujourd’hui finit car j’ai prit pas mal de retard en débutant un deuxième projet en même temps pour une petite commande (#jeviensdevousracontermavie 😳 ).

newmartinacardigan en cours

Voici un avant goût et promis je partagerais une fois finit (ça ne devrait pas trop tarder il ne me reste plus que la fin des deux manches et le col à tricoter). Quoiqu’il en soit cette deuxième édition à été bien plus simple pour moi à tricoter et de ce fait plus agréable aussi. Il faut dire qu’entre les deux c’est écoulé plus d’une année alors bon j’ai appris plusieurs choses aussi et il y a des erreurs que l’on ne commet qu’une fois.

En tout cas si en lisant cet article vous hésitez à faire une acquisition chez We Are Knitters vous l’aurez compris je vous dirais FONCEZ. Les kits sont top et la laine d’une super qualité si en plus vous n’avez pas encore d’aiguilles WAK n’attendez plus. Je les trouve personnellement super confortable et la patine mise dessus les empêchent de s’user à la longue ce qui est un atout non négligeable sur des aiguilles en bambou.

Et vous avez-vous déjà tricoté un produit WAK ? Et sinon ça vous tente ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s